Pour une meilleure expérience s'il vous plaît changer votre navigateur en CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer.

Details Blog

Ces médicaments populaires contre l’allergie et l’insomnie causent la démence ! Soyez vigilants !


De nos jours, beaucoup de gens ne vivent que par les médicaments contre les allergies et l’insomnie, pensant que c’est la meilleure méthode pour combattre ces problèmes de santé. Mais, une nouvelle étude souligne des risques effrayants de ces médicaments pour la santé. En effet, plusieurs anticholinergiques courants ont été liés à la démence.

Les médicaments anticholinergiques sont une classe de médicaments prescrit contre différents problèmes de santé, comme les spasmes, les allergies, les troubles du sommeil, la nausée, la toux, le mal du transport, et même des symptômes de la maladie de Parkinson.

Les médicaments liés à la démence

Ce n’est pas la première fois que les chercheurs trouvent un lien entre les médicaments anticholinergiques et le déclin cognitif. Cette dernière étude publiée dans JAMA Neurology est cependant unique. En effet, les chercheurs de l’Université de l’Indiana ont utilisé l’imagerie cérébrale pour détecter l’impact des médicaments anticholinergiques sur le cerveau. 

Grâce à l’imagerie par IRM (Imagerie par résonance magnétique) et TEP (une méthode d’imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire, qui permet de mesurer en trois dimensions une activité métabolique ou moléculaire d’un organe), les chercheurs ont montré que les personnes prenant des médicaments anticholinergiques présentaient un métabolisme cérébral plus faible et une atrophie cérébrale plus élevée. Ils ont également des résultats très bas concernant les tests de mémoire.

En 2015, des scientifiques de l’Université de Washington ont également découvert que l’utilisation chronique de certains somnifères anticholinergiques et de médicaments contre le rhume des foins augmentait le risque de démence. L’étude a trouvé un lien chez les personnes prenant ces médicaments pendant 3 ans ou plus.

À noter que de nombreux médicaments ont une action anticholinergique. Parmi eux, certains médicaments contenant du tiotropium utilisés pour traiter les affections respiratoires comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et l’asthme ainsi que les médicaments contre la dépression et ceux contenant de la solifénacine pour les problèmes de vessie hyperactive. De manière générale, on retrouve donc les antidépresseurs, anxiolytiques, antiépileptiques, antitussifs, antihypertenseurs, diurétiques, antihistaminiques et antiasthmatiques.

SOURCE: SANTE PLUS


laisse ton commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *