Pour une meilleure expérience s'il vous plaît changer votre navigateur en CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer.

Details Blog

Parenterus, une usine de ’’solutés stériles’’ inaugurée à Bayakh

Bayakh (Thiès), 15 jan (APS) – Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a inauguré mardi à Bayakh (Thiès), l’usine Parenterus, spécialisée dans la fabrication de produits pharmaceutiques pour un coût global de 9 milliards de FCFA, a constaté l’APS.   Cette industrie pharmaceutique qui s’étend sur une superficie de 2500 mètre-carrées est en mesure de produire « 2000 flacons de perfusions par jour, soit en moyenne 12 millions de flacons dans l’année », selon son promoteur, Dr Ibrahima Ka,    Dr Ka, par ailleurs pharmacien de formation, a aussi indiqué qu’une telle capacité de production, combinée à la proximité des grandes axes de circulation, « autorise à proposer des livraisons personnalisées assurant aux clients une gestion de leur stock en temps réel sans risque de rupture ».    En termes d’emploi, le promoteur indique également que cette phase de démarrage nécessite une main d’œuvre estimée « à une trentaine de salariés ». Il a rappelé que pour un fonctionnement en plein régime, « cet effectif sera porté à une centaine dont une majorité parmi la population de Diender », la localité abritant l’usine.   Dr Ibrahima Ka a souligné que ces bâtiments industriels abritent les équipements les plus « récents » et les plus « sûrs » pour la fabrication de solutés stériles, annonçant également une deuxième phase consistant à la fabrication « d’antalgique » et « d’anti-infectieux », toujours en perfusion.    Le Premier ministre a, pour sa part, déclaré que l’usine « Parenterus est d’une importance capitale » dans la mesure où elle donnera de « nouvelles perspectives scientifiques et technologiques à cette zone déjà à fortes potentialités agricole et halieutique ».   « Ce fleuron de l’industrie pharmaceutique va permettre au Sénégal d’avoir une disponibilité continue et à des prix compétitifs de ce produit viral à tous les niveaux de la pyramide sanitaire », a-t-il dit, ajoutant qu’à l’issue de cette autosuffisance attendue, le Sénégal pourra devenir un pays exportateur de solutés stériles dans la sous régions.   Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, des partenaires techniques et financiers contributeurs à ce projet notamment le Fonds souverain d’investissement stratégique (FONSIS) et la Caisse de dépôt et de consignation (CDC) ont également pris part à cette cérémonie d’inauguration.

SOURCE:APS

laisse ton commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *